Canicule et production d'agrumes marocaine

De l’article “Canicule/Souss Massa Drâa. La production d’agrumes menacée?de Sabrina BELHOUARI, publié a L’Economiste.

La vague de chaleur qui a frappé la région du Sud du Maroc en mai et juillet ne passera pas sans dégâts. Les chaleurs de mai (oscillant entre 42 et 46 degrés dans les provinces de Taroudant, Tiznit, Chtouka Aït Baha et Agadir) ont frappé de plein fouet les agricultures en phase de croissance. La filière des agrumes est particulièrement touchée puisque la canicule est survenue pendant la phase de floraison (mars à juillet) et juste au moment de la formation des premiers fruits.

L’impact est plutôt réduit vu que ces deux pics de chaleurs sont survenus en fin de saison en période de cueillette. Néanmoins, quelques cultures comme les haricots verts ou les cultures précoces ont subi les effets de la chaleur de mai. Ce qui va fort probablement impacter sur le calibre de la production.